Démarches administratives

Se marier ou conclure un PACS

Mariage

Vous trouverez ci-dessous en téléchargement tous les documents nécessaires pour préparer votre mariage. Merci de les rapporter en mairie dûment complétés au moins un mois avant la date prévue du mariage. Aucun dossier ne devra être envoyé par la Poste ni être déposé dans la boîte aux lettres.

Documents à compléter :
Questionnaire (282ko) – Attestation de l’époux (199ko) – Attestation de l’épouse (199ko) – Liste des témoins (259ko)

Documents d’information :
Documents à fournir (364ko)  – Informations sur le droit de la famille (220ko)

PACS

Depuis le 1er novembre 2017, les Pactes civils de solidarité (PACS) ne sont plus enregistrés au tribunal mais dans votre mairie de résidence.

Documents à compléter :
Convention type (Cerfa n° 15726*02 – pdf 383 Ko)
Déclaration conjointe (Cerfa n° 15725*02 – pdf 406 Ko)

Document d’information :
Fiche d’information (pdf 4.3 Mo)

Fiche pratique

Pension alimentaire : recouvrement par la Caf ou la MSA

Vérifié le 20 janvier 2017 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Lorsqu'un parent ne verse pas la pension alimentaire due à ses enfants (parent débiteur), l'autre parent (parent créancier) peut demander à sa caisse d'allocations familiales (Caf) ou la caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) s'il dépend du régime agricole, de se charger du recouvrement de la pension. L'allocation de soutien familial (ASF) peut être versée par la Caf ou la MSA au parent créancier, à titre d'avance, sur la pension alimentaire due aux enfants. Ce dispositif est appelé garantie contre les impayés de pension alimentaire.

Les conditions suivantes doivent être réunies :

  • le créancier doit justifier d'un document (décision de justice ou convention) fixant une pension alimentaire,
  • le débiteur ne verse pas (ou verse uniquement en partie) la pension alimentaire depuis un mois,
  • le créancier ne doit pas vivre en couple,
  • les enfants doivent être considérés à la charge du créancier par la Caf ou la CMSA.

Si l'action engagée contre le parent débiteur aboutit, la Caf ou la MSA versera au créancier les pensions qu'elle aura récupérées en déduisant les mois d'ASF versés.

L'action engagée par la Caf ou la MSA peut remonter jusqu'à 2 ans à partir de la date à laquelle le parent créancier lui a demandé d'agir.

Le parent créancier s'adresse à la Caf (ou à la CMSA, s'il dépend du régime agricole) :

Pour accomplir cette démarche, le parent créancier peut demander de l'aide auprès de l'Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires.

Où s’adresser ?

0821 22 22 22

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h30

Coût : 0,06 € + prix d'un appel local

Lorsqu'un parent ne verse pas la pension alimentaire due à ses enfants (parent débiteur), l'autre parent (parent créancier) peut demander à sa caisse d'allocations familiales (Caf) ou la caisse de mutualité sociale agricole (CMSA) s'il dépend du régime agricole, de se charger du recouvrement de la pension. Ce dispositif est appelé garantie contre les impayés de pension alimentaire.

Les conditions suivantes doivent être réunies :

  • le créancier doit justifier d'un document (décision de justice ou convention) fixant une pension alimentaire,
  • le débiteur ne verse pas (ou verse uniquement en partie) la pension alimentaire depuis un mois,
  • le créancier ne perçoit pas l'ASF, par exemple parce qu'il vit ne vit pas seul,
  • les enfants doivent être considérés à la charge du créancier par la Caf ou la CMSA.

L'action engagée par la Caf ou la MSA peut remonter jusqu'à 2 ans à partir de la date à laquelle le créancier lui a demandé d'agir.

Le parent créancier adresse à la Caf (ou à la CMSA, s'il dépend du régime agricole) le formulaire de demande d'aide au recouvrement ds pensions alimentaires.

Pour accomplir cette démarche, le parent créancier peut demander de l'aide auprès de l'Agence de recouvrement des impayés de pensions alimentaires.

Où s’adresser ?

0821 22 22 22

Ouvert du lundi au vendredi de 9h à 16h30

Coût : 0,06 € + prix d'un appel local

Pour en savoir plus

Le lien vers le site www.service-public.fr est actuellement interrompu. Merci de vous rendre directement sur ce site via votre navigateur.

Menu